Cyprien Gaillard, Le Canard de Beaugrenelle (2008)

Gaillard aussi vit et travaille à Berlin. Né en 1980 il est le plus jeune artiste exposé ici. Gaillard a commencé à créer son propre ‘parc aux ruines’ avec ses monuments qui a été éparpillés partout le monde. Le Canard de Beaugrenelle est l’un de ces monuments. La sculpture de canard était prise d’une banlieue abandonnée à Paris et représente l’échec des projets d’habitats sociaux des années 1960 et 1970. En exposant cette pièce dans l’espace de la galerie, Le Canard devient quelque chose d’autre, un vestige du passé, qui révèle son permanence et ténacité face à la fugacité du mémoire. 

Image Kunsthalle Fridericianum

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s